PROGRAMME DU RASSEMBLEMENT A L4estartit 2018

PHOTOS du séjour 2017 prises par Agnès RUBAUDO

UN PEU DE TOURISME...

Pour vous donner envie de (re)venir à l'Estartit vous trouverez de temps en temps quelques indications touristiques.

tout d'abord les jours de marché : à l'Estartit le jeudi matin et si vous venez un peu plus longtemps le lundi matin à Toroella de Montgri à quelques kilomètres.

Vous pouvez également vous rendre à PALS à environ 15 km; C'est une cité médiévale, elle a été déclarée site historique et a beaucoup de charme.

L'enceinte gothique dévoile de jolies rues empierrées. Il faut voir le mirador "Joseph Pla", l'église Saint Père, la plaza Mayor, les sépultures de la calle Mayor, vous pouvez si vous le souhaitez visiter le musée d'archéologie sous-marine. de la cité on a une vue qui va des Pyrénées à la méditerranée aux îles Medes.

Bonne visite

REUNION DE L'ESTARTIT 2016

25 ème ANNIVERSAIRE

Comme Chaque année la réunion de l'Estartit a eu lieu, mais elle était motivé par une raison supplémentaire, c'était l'anniversaire de la

25 ème année d'existence de notre amicale

 

Extrait de l’exposé du président

L’Amicale a 25 ans, en aura-t-elle plus ?  Cela dépend de nous tous et malgré les disparitions et les défections il faudra que nous soyons plus nombreux et solidaires. L’Amicale vit par vous et pour vous. Nous le Bureau et le conseil d’administration nous essaierons de gérer au mieux pour que perdure ce groupe, mais nous comptons sur vous pour nous y aider.

Comme nous le faisons chaque année, nous allons rendre hommage à ceux qui n’ont pu être parmi nous aujourd’hui. Je n’en citerai aucun car je ne veux blesser personne. Ils sont trop nombreux, ceux qui ont été empêché par des ennuis de santé ou par leur grand âge mais individuellement nous les connaissons et nous penserons bien à eux.

Mes pensées vont particulièrement, vers ceux qui nous ont quittés depuis notre dernier rassemblement en mai 2015, il s’agit de :

Sol Benghozi épouse de Charles. La famille Benghozi, bien connue à Taza, est et a été présente au sein de notre amicale depuis de nombreuses années en qualité d’adhérents mais aussi de membres actifs.

Jean Pierre Martinez une figure indissociable de notre communauté, à Taza d’abord et ensuite, en France, au sein de notre groupe. Qui ne se souvient pas de lui, toujours aimable et souriant, il manquera à nos réunions de L’Estartit. Il était l’ami de tous.

Maguy Massy   Elle a été présente dans la vie de Taza à une époque que peu de nous avons vécue mais sa présence à nos réunions a ravivé en nous les souvenirs passés. Ses enfants ont manifesté le désir d’être adhérents en souvenir de leur mère, nous les saluons et leur souhaitons la bienvenue.

Gérard Pollet trop jeune pour moi mais je me souviens de Nicole sa, sœur, une camarade de classe appréciée de tous, leur père a été un animateur de la vie tazie.

Michel Paille Frère de Jean Jules dont il a été l’adjoint aussi bien professionnellement que dans les loisirs et occupations culturelles. Spéléologie et archéologie..

            Guy Prévot c’était notre Baden Powel de Taza. Responsable du scoutisme dans notre village il a œuvré toute sa vie pour la jeunesse. Il avait déposé en compagnie de Paul Louis , Alain Zittel et André Baldes, au musée national du scoutisme à Thorey-Lyautey,  l’oriflamme et le livre d’or des scouts de Taza, qu’il avait conservés depuis son départ de Taza.

Robert Lopez Il avait commencé son métier d’instituteur à Outat El Hadj (au sud ouest de Guercif) et terminé sa carrière en qualité de Directeur d’école à Neuilly les Dijons. IL sera regretté, entre autres raisons, pour son amabilité et son ouverture aux autres

Yedra Yvette née Gongora épouse d’Adrien Yedra elle-même issue d’une famille connue à Taza. Elle nous laisse le meilleur souvenir pour sa gentillesse et son dévouement.

Paul Montagne Il n’était plus membre de l’amicale car sa santé ne le lui permettait plus. Il a été une personne très active au sein de notre groupe.

Marie Therèse Mauras avec son époux Roger ils formaient un couple dont nous garderons le meilleur souvenir.

Roger Lopez tout le monde se souvient de Roger pour sa gentillesse et son amabilité, ainsi que son habileté manuelle et artistique. La famille Lopez a été durement éprouvée depuis mai 2015.

Roger Verlhac sa santé ne lui permettait plus d’assister à nos réunions. Il habitait près de chez moi à Mauguio et je ne manquais pas de lui rendre visite chaque fois que cela était possible, pour boire ensemble le verre de l’amitié. Son épouse a manifesté son désir de rester à l’Amicale.

Yann Bonnet décédé à l’âge de 80 ans, nous connaissions plus son épouse originaire de Taza Florence Genet.

Laurence Emery sœur de Hugues, décédée à l’age de 68 ans.

En leur honneur et leur souvenir je vous demande de vous lever et observer une minute de silence……………Merci

                                                 -----------------------------

Depuis le mois de mai, nous avons essayé de reprendre le fil de l’organisation et la gestion de l’Amicale. Vous vous souvenez de la composition du précédent conseil d’administration et surtout des problèmes auxquels nous avons été confrontés :

Claude Gossy désirait mettre fin à ses fonctions.

Gérard rave ne souhaitait plus participer à l’élaboration du courrier.

Yvette Rave démissionnait de son poste.

Ernest Jordan était décédé.

Andrée Kiener et Geneviève Gamba était indisponibles

Josette Delavau ainsi dépourvue d’aides, n’était plus en mesure d’assurer seule la confection du courrier.

J’ai donc accepté d’assumer la fonction de Président avec le concours précieux de la secrétaire générale Andrée Jordan qui était seule restée en place.

J’ai pu convaincre André Bordg d’occuper l’emploi de trésorier et Paul Louis celui de responsable de la rédaction du journal. C’est ainsi que le numéro 57 a pu paraître en décembre 2015.

            Nous avions décidé de ne produire qu’un seul exemplaire par an mais d’autres dispositions ont été prises depuis….. Paul vous en parlera.

            Nous avons rédigé un exemplaire d’un projet de règlement intérieur qui vous a été remis à votre arrivée. Si vous avez besoin d’explications ou si vous désirez l’amender nous sommes à votre disposition.

La journée de septembre est annulée, mais il n’est pas interdit, à qui le voudra, d’organiser une « rencontre » à la réalisation de laquelle nous apporterons notre aide.                                                      

Le conseil d’administration est réduit à 4 membres suite aux démissions de Gérard Rave et Mme Gendrel. Il pourra être porté à 6 mais je souhaite que tous les membres soient chargés d’un rôle particulier en rapport avec leurs compétences. Le commissaire aux comptes devra aussi être renouvelé, Mr Gendrel mettant un terme à sa fonction, à compter du 1 janvier 2017.

                                                Ceci est un appel à candidatures.

  25 ème anniversaire.

            Nous n’avons pas pu organiser un « grand rassemblement » pour des raisons diverses aussi nous avons décidé d’assister à un spectacle à Rosas pour marquer cet évènement.

Une parenthèse s’impose sur l’utilité d’être à jour des cotisations. Ces sommes permettent à notre groupe de vivre à votre service, entre autres votre adhésion vous donne certains avantages :

  • Recevoir le « courrier de Taza » et éventuellement une publication annexe.
  • Entretenir et mettre à votre disposition un site internet.
  • Vous garantir en cas d’accident. Par une compagnie d’assurance, à qui nous versons une adhesion.
  • Enfin nous permettre de vivre.

Pour ces raisons il est indispensable que vous soyez en règle avec nous.  

Pour ceux que cela intéresse, André Bordg a mis sur pied, à l occasion du 25èmé anniversaire et à ma demande, un voyage à Taza. Nous serons aux environs d’une trentaine et nous avons prévu, en dehors des réjouissances, une réunion aux cimetières de Taza. Nous essaierons de faire la lumière sur les projets envisagés, pour la pérennité de ces lieux qui nous sont chers. Je précise que c’est un voyage d’agrément mais l’opportunité d’une rencontre avec les autorités tazies et le Consul de France à Fes s’est imposée, les contacts sont pris et nous attendons les réponses de chacun des futurs participants.                                       

  Internet

. Pour ceux qui n’ont pas d’ordinateur, rien ne vous empêche de mettre à contribution vos enfants et petits-enfants, qui se feront une joie de vous initier. Vous continuerez à recevoir le courrier de Taza grâce aux ordinateurs que nous possédons   qui nous aident pour la rédaction, les communications entre les rédacteurs et la mise en forme par un imprimeur. (des aides financières pourront être envisagées pour ceux du bureau qui désirent s’équiper…. Avec votre accord !)

Je gère personnellement un site « tazaamicale.fr » et une boite aux lettres, pour communiquer les nouvelles spécifiques aux tazis (évènements importants, photos, projets et informations diverses.) Ce site a été consulté 10700 fois en moins de deux ans, soit 480 visites par mois et donc 16 par jour. Ceci pour vous montrer l’intérêt que les tazis ou sympathisants, partout dans le monde, portent à ce moyen de liaison. (il y a eu des consultations depuis le  Canada, les USA, l’Australie, l’Afrique, le Maroc…….)

Pour ma part je souhaite que notre réunion à L’Estartit reste inchangée. Je pense, c’est un avis personnel, que se retrouver dans un cadre agréable pendant quelques jours, nous permet de renouer connaissance avec nos amis, d’échanger, de reconstruire en toute quiétude notre cadre de vie ancien et ainsi retrouver un bon moral pour l’année à venir. Toutes suggestions à ce sujet, seront examinées par le conseil d’administration et l’assemblée générale. Je vous demande de vous manifester maintenant ou plus tard par courrier électronique ou postal.

                                    Pour terminer, je vais maintenant céder la parole à :

 Yvette Rave qui clôturera ses fonctions au 1 janvier 2016. Elle mettra un terme à ses fonctions de trésorière. Un quitus vous sera demandé pour l’exposé d’Yvette Rave, à qui je rends hommage pour son dévouement, sa compétence et son efficacité depuis de nombreuses années.

.           Enfin je remercierai Josette Delavau qui a réussi la performance de réaliser 57 numéros du courrier de Taza, avec un goût artistique certain et une compétence qui a enchanté l’ensemble des tazis. Ce courrier de Taza a été le fédérateur, le responsable de l’existence et de la pérénité de notre groupe. Pour cela nous lui serons toujours reconnaissants.  

                                                                         Merci pour votre attention

                                                                                JP Receveur